Tattoo… moi !

Bonsoir,

Ce soir on va parler tatouage, je suis une adepte des tatouages, j’en ai déjà un et mes deux prochains sont déjà dessinés!

Alors j’ai décidé de m’intéresser à l’histoire du tatouage (et oui on va bientôt pouvoir renommer le blog : Tout a une histoire !)

À l’origine, le tatouage était un signe d’appartenance à un peuple. Le tatouage a été popularisé par les populations marginales durant le XXème siècle. Apparemment, en France, une personne sur dix serait tatouée.
Les plus anciennes traces auraient été retrouvées sur un homme mort il y a plus de 5000 ans. Il arborait des petits traits parallèles.

Le tatouage est considéré comme un rite initiatique, un signe d’identité ou encore une marque protectrice chez les Celtes, les Japonais, les Egyptiens ou les Polynésiens, le tatouage avait presque fini par disparaître des traditions tribales au fil des siècles. Mais au XVIIIe siècle, il revient sur la peau des marins, inspirés par les coutumes tahitiennes découvertes dans le Pacifique par James Cook.

On le retrouvera plus tard en 1891, à New York, quand Samuel O’Reilly invente la première machine à tatouer électrique! En Europe, les premiers studios de tatouage ouvrent leurs portes au milieu du XXe siècle mais ne se généralisent qu’à partir des années 70. Ce sont alors les « mauvais garçons », bikers, rockers ou punks, qui lancent cette mode!

                                     

(Il a un petit air à mon beau père .. Non je plaisante !!)

Les studios  se multiplient rapidement, passant par exemple de 15 boutiques en France au début des années 80 à plus de 2000 aujourd’hui.

Il y a peu, le salon du tatouage s’est tenu à Paris. Il a été créé par Tin-Tin (je vous mets une petite photo)

                           Tin-Tin, tatoueur à la renommée internationale et co-fondateur du Mondial du Tatouage. 

Des noms connus sont passés entre ses mains : Yannick Noah, Florent Pagny, Lio ou encore Zazie. Tin-Tin a signé ses premières réalisations à 18 ans. Trente ans plus tard, il est devenu l’un des plus grands noms sur cette scène. « Créé le Mondial du Tatouage était pour nous essentiel pour informer le public sur cette pratique et faire découvrir les professionnels. Un tatouage, c’est un vrai travail, pas une décalcomanie qui partira au lavage, ça prend des heures, c’est minutieux, c’est un travail d’artiste » selon Tin-Tin.

http://www.mondialdutatouage.com.

Pour ceux et celles qui n’osent pas encore se lancer, il faut se poser les bonnes questions avant de se faire tatouer:

                                  tatouage

La première question qui nous vient à l’esprit est : Qu’est ce que je me faire tatouer ?

Un tatouage, je ne vous apprendrais rien : c’est une marque à vie! La décision doit donc être mûrement réfléchie, qu’il s’agisse du choix du motif ou de la partie du corps, choix du style, couleurs ou encre noire uniquement, envie de le cacher ou de l’exposer.Au-delà des modes, la décision doit donc avant tout être personnelle (je vous rappelle qu’il y a eu une mode des dauphins).

Combien ça coûte ?

Le prix dépend de la taille et des détails de votre dessin. Comptez entre 100 euros et jusqu’à 2000 euros pour un dos intégral, par exemple. Une étoile coûtera 90€ chez Tarzan Tatoo http://tarzan-tattoo.fr/ à Nantes, bon je ne vous mentirais pas j’ai été un peu déçue de l’accueil…

Quel tatoueur choisir ?

C’est important, c’est pour la vie ! Vérifiez son travail, je ne dirais pas qu’un tatoueur qui travail qu’avec des calques est un bon tatoueur. Tout le monde peut suivre un calque ! Il se doit de respecter les règles d’hygiène imposées par le code de la santé publique et doit vous informer sur les risques encourus. Il ne tatoue pas un mineur sans l’autorisation, voire la présence d’un responsable légal, et peut refuser d’encrer votre épiderme si votre projet est illégal. Par exemple, croix gammée ou feuille de cannabis sont théoriquement irréalisables en France.

Comme je vous disais il est possible de se faire tatouer tout n’importe quoi : un nain de jardin, une canette de bière, la bouille du « petit dernier à Céline Dion ».!!

Toutefois, rappelez vous, que l’été nous sommes habillés plus léger et que les tatouages peuvent se faire, même si le ridicule ne tue pas il faut savoir assumer , quelques exemples  :


Oui je sais c’est heu affreux? horrible? Impensable??? Alors s il vous plait pensez que c est à VIE !! Dans 20 ans il sera toujours là!

Le mien est dans le bas de mon dos donc très peu souvent vu, voici une photo :

SAM_0368.JPG

Et M. Ina souhaitait intervenir sur le blog pour montrer le sien :

SAM_0369.JPG

Voilà en espérant que cela vous aura aider à savoir si oui ou non vous vous faites tatouer !

-Ina-

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s