Quand la liqueur est à l’honneur !!

Salut les zens !

Samedi dernier avait lieu le « Printemps des liqueurs » et pour l’occasion de nombreuses entreprises vous ont ouvert leurs portes pour découvrir leur univers et leur histoire.

J’ai eu la chance, avec mes autres copines blogueuses, d’être invitée la veille pour découvrir en avant première le parcours de la Menthe Pastille.

Et attention, ce n’est pas n’importe qui qui nous a fait la visite, car s’est Edith Giffard elle-même, (Directrice Générale et arrière-petite-fille de Mr Giffard) qui nous a guidé au sein de son entreprise et nous a raconté l’histoire de cette entreprise familiale qui a su perdurer dans le temps et qui est connue dans de nombreux pays.

J’ai essayé de noter plein d’infos tout au long de la visite donc let’s go :

IMG_8241

Giffard est une entreprise familiale spécialisée dans les liqueurs et les sirops depuis 1885. Pour la réalisation de ces liqueurs et sirops, ils utilisent la même recette depuis plus de 130 ans et le même plant de menthe. Pas de changement quand le succès est au rendez vous.

Ils utilisent des ingrédients naturels pour les arômes et la couleur de leur produit.

A l’origine, Mr Giffard tenait une pharmacie herboriste place du ralliement (maintenant on y retrouve les Galeries Lafayette). Un été de forte chaleur, le patron de l’hôtel situé au dessus de l’officine a demandé à Mr Giffard s’il avait une boisson désaltérante afin de la proposer à ces clients. Le succès a été au rendez-vous. Il n’en fallait pas moins à Mr Giffard pour transformer en octobre 1885 son officine en distillerie : Menthe Pastille était née.

Alors il faut savoir que leurs produits cartonnent à l’étranger . Et du coup, ça remonte un peu dans l’estime des français. Bah oui, du coup on peut aimer… Je vous jure on est quand même bien compliqué en France. D’ailleurs, Edith Giffard nous indique qu’ils aiment travailler avec les USA car ils recherchent beaucoup de transparence, et aiment voir des films de leur récolte.

Les barmans et bar à cocktail ont également un grand rôle dans l’aventure Giffard. Ce sont des partenaires qui leur permettent de suivre les tendances du moment.

Voilà pour la présentation, maintenant partons à la visite des lieux. Pour cette visite, nous allons nous glisser dans la peau d’un fruit et suivre tout son parcours.

Première vision, les camions sur lequel on peut retrouver les pays qui commercialisent des produits Giffard.

IMG_8223

Petit passage devant le pied de menthe MITCHA utilisé depuis plus de 130 ans (enfin c’est pas le pied d’origine quand même) :

IMG_8224

Les fruits sont achetés en priorité dans notre région (alors ça va peut être vous surprendre mais c’est le cas pour les baies de cassis). Ils sont surgelés dès leur réception au Lion d’Angers, puis livrés les lundi et mardi dans l’entreprise.

IMG_8225

Ils sont ensuite mis en macération dans de l’alcool de betterave, qui est un alcool pur qui n’a aucun goût. Durant la macération, l’alcool va capter dans un premier temps la couleur du fruit et ensuite son arôme. Cette macération peut aller de 24h (pour le gingembre et le citron) à 3 mois (pour la pèche de vigne).

IMG_8227

IMG_8228

Un fois la macération terminée, on obtient une infusion. Mais attention, à cette étape, ce n’est pas comme le thé, ce n’est pas du tout agréable à boire. Il va falloir rajouter le sirop de sucre (fait maison à base de saccharose). 

IMG_8229IMG_8230

La couleur obtenue est totalement naturelle et les résidus de fruits peuvent être utilisé pour l’épandage.

 Pour chaque fabrication, le personnel doit vérifier : le degré d’alcool, la quantité de sucre, la couleur, la densité, l’avidité et le sucre. Et oui tout est goûté avant le stockage en bouteille… oh la la dur boulot cette étape… .

 On continue la visite avec les œuvres de l’atelier art graphique de l’année dernière. Sur l’un d’entre eux, vous pouvez vous amuser à compter les 130 pingouins tous différents les uns des autres. Et moi j’ai craqué sur celui qui vous fait mal aux yeux !!

Mme Giffard nous indique qu’ils ont voulu créer un espace convivial et non un musée trop figé. Et je confirme, c’est réussi.

Voici l’espace dégustation avec un magnifique bar et de nombreuses vitrines retraçant l’évolution de la marque.

Si vous êtes dans la région ou que vous y faites un passage, n’hésitez pas à aller découvrir l’univers Giffard. Ils vous accueillent du mardi au vendredi de 14h à 18h. Vous pouvez également organiser des visites en groupe sur simple demande. Il semblerai qu’il ai une formule cocktail pour les groupes à partir de 18h30 avec un son et lumière sur le site. 

Voici l’adresse : Chemin du Bocage – 49240 Avrillé

La boutique est juste top mais attention vous n’avez pas fini d’hésiter entre les 74 sirops proposés et les liqueurs…

IMG_8217

Je suis bien évidement reparti avec un petit stock de bouteilles et des petits goodies (cartes, stylos et bonbons).

IMG_8279

Je souhaitais remercier Mme Giffard pour cet accueil et ces explications très intéressantes. On voit qu’elle est passionnée par son travail et surtout par l’histoire de sa famille.

Et puis si vous y passez, n’hésitez pas à venir me faire un petit coucou, j’habite à 2 min de l’entreprise.

Aller, je vous laisser et je vais siroter un petit sirop moi…

— Morgane —

 

Publicités

2 réflexions sur “Quand la liqueur est à l’honneur !!

  1. super « reportage » au sein de cette entreprise qui visiblement, ne fait que des bonnes choses. C’est une bonne chose de faire perdurer ces entreprises familiales qui rappellent qu’en France, on sait faire de bonnes choses et que le terroir ça reste une valeur sûre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s